Origine du nom Camara

Les africains et africaines qui vivent en Allemagne vous le diront. Celles et ceux qui ont y ont vécu vous les confirmeront. L´allemand vous demande toujours si votre nom de famille a une signification particulière.

Par exemple si votre nom est Konan, Diouf, Camara ou Zagadou, il ne résistera pas à la tentation de vous demander “Hat dein Name einebesondere Bedeutung?” Je ne compte plus le nombre de fois où j´ai poliment répondu „ Nein, mein Name hat keine Bedeutung. Ich heiße Camara Punkt aus.“ Je trouvais ça très amusant au début. Je me disais qu´il devait me prendre, pour un Apache, un Comanche, un Cherokee ou que sais-je encore.Certainement!

C´est pourquoi, ils me donnent l´impression qu´ils attendent que je dise que mon signifie “Celui-qui-est-né-lors de- l´orage-qui –a-suivi-la -grande-famine-dans-la-vallée-où-est-enterré-le-bison-qui-avait-donné-ala mort-à-la-squaw-d´Oeil.d´aigle”, ou quelque chose de ce genre ? Je ne saurai le dire. lire la suite

J´ai vu le Nouchi naître.

J´ai fait, par inadvertance, la manipulation de trop qui ne laisse pas d´autres choix que de tout reprendre. Je suis désolé pour les commentaires qui reviennent mais sous une autre forme .

À l´origine, on avait pas le Nouchi mais les nouchis c´est à dire les pickpockets, qui hantaient les cinémas Al Akbar, El Hadj, Liberté, El Malick, Lux, Roxy, Royal à Adjamé, Benin à Attiécoubé, Rio, El Mansour, ABC à Treichville. Plus tard ils ont envahi les gares, les bus bondés, les endroits susceptibles de rassembler du monde tels les stades (Stade FHB, Parc des Sports, Robert Champroux) les sites d´attraction des compagnies de circus (exemple circus Moreno) et d´ auto-tamponneuses qu´on appelait « manège » qui tournaient dans ce qu´on appelle aujourd’hui´ communes (Adjamé, Treichville, Port-Bouet…) etc. lire la suite

Billet de Munich!

Si j´étais l´AIAM…

Le samedi 16 juin, l´AIAM (Association Ivoiro-allemande de Munich) a fêté ses 10 ans d´existence. J´en ai été l´un des membres fondateurs et ne voulant pas être en reste, j´ai effectué le déplacement, malgré les contraintes familiales et professionnelles et malgré la distance (2 x620 km). Je voulais être au rendez-vous de ce que je considère irgendwie comme mon bébé. On était sept personnes à avoir jugé de la nécessité pour les ivoiriens de Munich de se doter d´un cadre de rencontres et d´échanges pour cultiver la fraternité, la solidarité et célébrer les particularités culturelles ivoiriennes au-dedans et au dehors. Très vite l´idée de l´ouvrir aux allemands s´est imposée. lire la suite

Bonjour et bienvenue sur mon blog!

J´ai fait, par inadvertance, la manipulation de trop qui ne laisse pas d´autres choix que de tout reprendre. Je suis désolé pour les commentaires qui reviennent mais sous une autre forme . 

Ça y est! I did it. J´ai hésité longtemps, très longtemps. Aujourd’hui c´est chose faite. J´ai mon blog! L´aventure peut commencer. C´est l´aboutissement d´un long processus d´atermoiements, d´indétermination, de manque de temps, d´indécision, d´indétermination et j´en passe.

La volonté a toujours été là mais elle était inhibée, freinée par mes propres exigences.

Mon domaine, je le loue quand même depuis octobre 2000. Donc durant 12 ans, je me suis demandé ce que je pouvais en faire! Parce que je pense qu´on écrit pas pour écrire; on écrit parce qu´on a quelque chose à dire ou à partager, à communiquer.

À cela s´est ajouté la question récurrente: écrire dans quelle langue? En français ou en allemand?

Mine de rien, je vis au pays de Goethe depuis un 1/4 de siècle. J´ai un peu perdu de ma faconde du français (je cherche très souvent mes mots) et l´allemand, même si je le parle bien, ne sera jamais, non plus, ma langue maternelle. Mais c´est la langue que je parle à la maison avec mon épouse, avec mes enfants, au boulot, dans la vie de tous les jours etc. lire la suite